Donnez du relief au papier

2 types de gaufrage

Si vous voulez faire une impression avec un effet gaufré, merci de lire les informations ci-dessous pour voir et ajustez votre demande en fonction de votre budget :

  • Il existe deux manières de faire un gaufrage, chacune avec ses avantages et ses inconvénients.
  • Le gaufrage ou embossage est un moyen haut de gamme de donner un effet à un papier par souci esthétique ou par sécurisation.
  • De nombreux échantillons de gaufrage sont disponibles à notre agence centrale à voir pendant nos horaires d'ouverture. Selon le type, profitez-en pour demander un devis en parallèle.
  • Merci de lire les informations détaillées ci-dessous.

Fichiers spéciaux

à remettre

Afin de faire un gaufrage, vous devez nous remettre des fichiers vectoriels de base Illustator ou Indesign en complément de votre fichier d'impression, et ce, dans tous les cas.

Le fichier de gaufrage doit être en noir CMJN plein c'est-à-dire en 0/0/0/100 en fichier séparé (ou seul si il n'y a que du gaufrage). N'oubliez pas de vectoriser ce fichier.

Attention aux tracés très fins d'un logo par exemple. Il est parfois difficile de fabriquer un moule d'une telle précision et certains tracés ne pourront pas être gravés donc apparaître au final sur le gaufrage.

Budget

à prévoir

Gaufrage manuel par pince ou presse : prévoyez un budget de 55 € à 70 € ht pour l'achat de l'outil prêt à l'emploi. Cet outil s'utilise sur de très nombreux supports. 

Gaufrage traditionnel par moule : entièrement sur devis. Le prix du moule à gaufrer dépend de la surface de votre gaufrage. Après fabrication du moule, vous devrez rajouter les prix d'impression, de calages et de gaufrage à l'unité de vos supports imprimés. Ce type de gaufrage est rentable pour des grosses quantités (par exemple un gaufrage unique pour toutes les cartes de visite des employés d'une même société) ou des productions spéciales en offset. Comptez plusieurs centaines d'euros de frais de départ.

Gaufrage manuel

par pince ou presse

Le gaufrage manuel est réalisé à partir d'une pince (papier léger) ou d'une presse (papier épais) que nous gravons sur une machoire en Derlin© (plastique très résistant). Vous pouvez ensuite utiliser cette pince ou cette presse sur de très nombreux supports et quand vous le voulez. Echantillons à notre agence.

Avantages : coût bas, temps illimité d'utilisation, machoires interchangeables, gaufrage sur de nombreux supports avec le même outil, rapidité de fabrication (24 h à 48 h environ), sécurisation rapide de documents (épreuves d'artistes etc.) 

Inconvénients : accorder le papier à l'outil commandé, ne peut pas gaufrer au-delà d'une certaine taille au centre d'un papier (en général à 4cm de bord maximum), taille de machoire limitée, temps manuel de gaufrage à effectuer, gaufre uniquement le papier, n'est pas rentable sur de grosses quantités (prend trop de temps). 

Utilisation : vous devez choisir une pince à gaufrer pour tout papier inférieur à 160g/m2 et une presse entre 160 g et 350g/m2 environ. Vous ne pourrez pas utiliser une presse sur papier léger et réciproquement. Bien choisir votre outil à la commande donc. Puisque la taille du manche est limitée, comme une agrafeuse, si vous devez gaufrer un grand format type papier A4 (haut ou bas), vous devez impérativement indiquer le sens de gaufrage que vous allez effectuer : comme les gravures sont collées fortement sur la machoire, il faut que la gravure soit positionnée dans le sens souhaité dès le départ ; sinon vous pourriez vous retrouver avec un texte à l'envers sur votre document ! Il sera impossible de gaufrer le centre du papier à ce format, le manche étant trop petit.

Nous conseillons à nos clients de gaufrer leurs imprimés le soir devant la télévision, à tour de rôle dans le bureau par petit paquets etc. L'emploi de jeunes enfants peut être autorisé mais avec juste rétribution 

Gaufrage traditionnel

par moule en métal

Le gaufrage traditionnel est réservé aux produits imprimés en offset, demandant des finitions spéciales ou quantités importantes. Voici les informations importantes :

Technique rentable sur des quantités importantes où la pince manuelle prendrait trop de temps : la construction d'un moule en métal est confiée à un fabricant spécialisé qui nous livre ce moule. Après impression, le moule est monté dans une presse qui ira gaufrer chaque support imprimé à l'unité.

Avantages : permet des motifs ou textes > 4,5 cm de large ou de gaufrer des endroits du papier non atteignables par une pince manuelle standard (à 4 cm du bord du papier environ). Gaufrage d'une grande précision, nous pouvons gaufrer des petits textes imprimés par exemple. Nous gardons les moules en stock pour une future réutilisation ce qui évite de les refabriquer. Il est possible de gaufrer tout type de papier avec le même moule. 

Inconvénients : coûts de calage de départ élevés y compris lors d'une réimpression future. Faible réactivité : la technique offset demande du temps + le temps de fabrication du moule original.



Embossage, débossage

quelle différence ?
gaufrage original, embossage papier, embosser du papier, presse à gaufrer, pince à sec, tampon sec

Il est important de comprendre comment va ressortir votre gaufrage sur votre support imprimé. 

L'embossage : c'est le fait de gaufrer par le devant votre support. Vous aller donc enfoncer les parties en relief du moule : le gaufrage apparaît donc en creux.

Le débossage : c'est l'inverse, on gaufre par l'arrière, le résultat ressort donc sur la face avant de votre imprimé et donne ainsi du relief. L'écriture braille est ainsi un débossage. 

Pour les deux techniques, on arrive à la même conclusion : si je gaufre un papier d'une face, l'envers va forcément être gaufré à l'envers ! Vrai, ce qui demande de la créativité pour que votre gaufrage ne se trouve pas en plein sur des écritures au verso par exemple. Il est possible de supprimer cet effet par la technique du contrecollage, voir la partie dédiée. 

 

L'envers du gaufrage

à supprimer ?

Tout gaufrage de papier se verra sur l'envers de façon inversée comme sur les 2 photos exemples (recto en blanc, verso en rouge). Prévoyez donc toujours de ne pas positionner d'éléments imprimés sur l'envers car le papier se déformant, la lecture de texte sera par exemple déformée.

Il existe une technique pour supprimer cet effet : le contrecollage professionnel. Après graufrage, on vient contrecoller au verso une feuille qui viendra masquer ce gaufrage. La découpe se fera ensuite. Cette opération double donc l'épaisseur du papier. Veillez donc à ne pas forcément prendre un papier trop épais si vous utilisez cette technique. Cette feuille au verso peut également être imprimée. Il est aussi possible de varier les types de papiers entre recto et verso.

Cette technique est coûteuse car minutieuse et est utilisée sur des invitations ou cartes de visite de luxe par exemple. Voir la partie "Autres finitions" dédiée.